Quelles sont les légendes de la bière de Noël ?

Dans le langage de la bière, il existe un adage qui dit: « En hiver, brasse qui veut; en été, brasse qui peut ». Une expression qui en dit long sur les difficultés rencontrées par les brasseurs d’autrefois puisque comme les laboureurs et les travailleurs des champs, ils se pliaient aux caprices des saisons et c’est donc là l’une des raisons de l’apparition de la bière de Noël. Dans la catégorie des bières de saisons, la commercialisation de la bière de Noël est certainement une des plus attendue. Cette bière tout comme ses homologues n’est disponible que pendant une saison bien précise et pour son cas, comme l’indique son nom, elle n’est commercialisée que vers cette période de fin d’année.

angelus-de-noel-33clPlusieurs histoires racontent la genèse de ce type de mousseuse mais aucune d’elle n’a été confirmée par les spécialistes en la matière. Néanmoins, ces légendes transmises de génération en génération ont contribué à alimenter les imaginations des amateurs de bière comme le confirme cette version norvégienne. Selon les croyances des habitants de ce pays nordique de l’Europe, la bière de Noël y aurait vu le jour. D’après leur version, vers le mois de novembre, la bière échange sa couleur blonde pour une coloration plus ambrée, un caractère qui selon eux est typique de Noël. La croyance locale rapporte que la bière allait de pair avec la fête païenne de Jol qui symbolisait l’entrée du pays dans le solstice d’hiver et était dégustée en l’honneur des dieux. Les Norvégiens précisent même que c’est leur dieu Odin, dieu de la guerre et de la poésie, qui aurait transmis aux hommes la recette de la fabrication de la bière de Noël. Ainsi durant les festivités villageoises de fin d’année de ce pays d’Europe du nord, toutes personnes qui ne sombreraient pas dans l’ivresse totale subiraient la colère des dieux puisqu’ils n’honorent pas leur don. L’approche historique française tient plus la route que cette mythologie nordique. Les bouches à oreilles entre les générations, dans les familles de brasseurs, rapportent que la bière de Noël avait pour origine l’adaptation des activités des producteurs de bière suivant les saisons. Selon les dires de ces derniers, cette mousseuse portait autrefois la dénomination « bière d’octobre ». Un nom qui résulte du fait que vers l’automne, les brasseurs vidaient les réserves d’orge et de houblon pour laisser la place à la dernière récolte. Les anciennes réserves étaient alors transformées en un seul et unique bassin doté de matières premières en excès d’où l’origine assez forte, plus dense en terme de textures et plus aromatique de la bière de Noël par rapport à la bière ordinaire.

Une autre approche fait état de l’incapacité des brasseurs de l’époque à maîtriser la température des cuves de fermentation et profitaient de la saison froide pour améliorer la production. Cette théorie avançait que la période de brassages de ces restes d’orges débutait le 29 septembre, jour de la Saint Michel et finissait le 23 avril, lors de la Saint George. Ainsi les bières ayant connu un brassage dès le début de cette période arrivent à maturité vers les fêtes de Noël et ce grâce à la température fraîche de l’automne et non le froid de l’hiver. Riches en matières premières, cette bière est idéale pour affronter l’hiver et est personnalisée avec des fruits, du miel ou autre ingrédient pour lui attribuer des caractéristiques particuliers, pour marquer sa dépendance avec la fête de Noël. Les brasseurs de l’époque la réservaient pour leurs meilleurs clients ainsi que pour leurs employés, en signe de reconnaissance. La bière de Noël doit présenter les caractéristiques organoléptique suivants: à l’œil nu, elle doit posséder une teinte foncée située entre l’ambrée et la brune, à l’odorat, elle doit faire sortir ses notes fruitées et aromatiques et en bouche, elle doit dégager un goût de malt fortement prononcé accompagné d’une saveur sucrée.

Voici quelques marques de bières dites de Noël disponibles chez tous les distributeurs ou des bières artisanales en vente sur Internet : l’Angelus de Noël, la Binchoise spéciale NoëlTongerlo Christmas

biere-la-binchoise-speciale-noel

Pour en savoir plus sur les bières de saison :
Comment fabrique-t-on la bière d’été ?

Nouveaux articles :
Quelle est la différence entre une bière industrielle et une bière artisanale ?
Que faut-il savoir de la brasserie Météor ?
Quelles sont les diverses formes de consommation ?