Quelles sont les diverses formes de consommation ?

La bière est l’une des boissons les plus populaires au monde. Actuellement, sa production mondiale s’élève aux environs de 1 400 millions d’hectolitres et sa consommation par habitant peut aller jusqu’à 161,5 litres par an. Ce breuvage universel peut se présenter en bouteille, en canette et à la pression. On constate cependant que la plupart des amateurs de bière préfèrent boire dans une bouteille. Quelles sont donc les différences ?

duff-grape-biereLa bouteille est le meilleur conservateur du goût de la bière. Neutre, elle ne change pas la nature de la bière mais garde au contraire toutes ses caractéristiques. La boisson reste ainsi mousseuse, fraîche et amère selon la bière en question. Il existe toutefois des bouteilles spécifiques où une refermentation peut être possible. La bière est ainsi fermentée au fur et à mesure qu’elle est conservée dans la bouteille. À part ces particularités, la bouteille de bière a aussi un côté hygiénique et écologique. Elle est hygiénique parce qu’au lieu de s’ouvrir avec les doigts, elle s’ouvre avec un décapsuleur. Elle évite ainsi le contact direct des doigts avec la boisson et permet à son consommateur de boire sainement. Quant au côté écologique de la bouteille, elle s’applique surtout dans le cas où celle-ci est consignée, pour éviter au consommateur de la jeter n’importe où. Par ailleurs, la bouteille peut également présenter des inconvénients. Elle est, entre autres cassable et peut engendrer divers accidents. Elle est également assez difficile à ouvrir du fait que le plus souvent, on a besoin d’un décapsuleur ou d’un tire-bouchon pour le faire, sauf pour le cas de certaines bières.

Duff-Beer-biere-canetteEn ce qui concerne les canettes, celles-ci sont les plus courantes après la bouteille du fait qu’elles sont très faciles à manipuler. Elles sont non seulement très faciles à ouvrir et ne nécessitent aucun matériel spécifique, mais elles sont également aisément transportables. Elles sont également beaucoup moins dangereuses que les bouteilles du fait qu’elles sont pratiquement incassables. Sans oublier qu’elles protègent beaucoup plus son contenant avec sa nature métallique. Un problème désagréable avec les canettes, c’est qu’elles peuvent déborder abondamment lors de l’ouverture, surtout lorsqu’elles ont été agitées. Elles peuvent aussi changer le goût de la bière et le rendre plus ou moins amère selon le cas.

biere-pressionEn ce qui concerne les bières à pression, elles sont également très convoitées par les amateurs. Tout simplement parce que leur goût est particulièrement naturel. Elles sont beaucoup plus mousseuses et contient un taux en CO2 beaucoup plus élevé. Les bières à pression sont très faciles à servir. Il suffit tout simplement d’ouvrir le robinet pour que la bière coule dans le verre. Elles sont surtout servies lors de fêtes ou dans des bars, mais peuvent aussi se servir chez soi, par le biais d’une machine à bière.

À part la consommation en bouteille, en canette et à pression, il existe aussi d’autres manières de consommer de la bière. La plus courante est celle qui se fait par le biais d’un verre à bière. Rien d’extraordinaire, cette forme de consommation est pourtant la plus élégante. Que ce soit avec une chope, une flûte à bière, de la botte, du calice ou encore avec de la girafe, les amateurs de bière peuvent se servir facilement. La seule technique à retenir, c’est d’incliner légèrement le verre pendant son service pour que la mousse ne soit pas trop abondante. Les manières de consommer de la bière ne sont pas cependant limitées à ces divers récipients. Il existe encore plusieurs façons de consommation très originales, presque fantaisistes, que des passionnés ont inventé pour plus de facilité, ou tout simplement pour plus de plaisir. Si l’on ne cite que les casques à bière des spectateurs de foot. Inutile de dire que des formes de consommation encore plus délirantes nous attendent sans doute pour les années à venir.