Que faut-il savoir de la brasserie Météor ?

En cette ère où le mot “mondialisation” est présent sur toutes les bouches, le combat des sociétés indépendantes contre les immenses groupes internationaux est loin d’être achevé. Un contexte largement significatif pour les brasseries, ces entreprises productrices de bières, qui sont encore jusqu’à nos jours indépendantes et familiales et comptent le rester. Parmi elles, plusieurs se laissent tenter par cette promesse d’extension de leur marque vers une dimension mondiale tandis que d’autres, bataillent en tout honneur, dans l’optique d’atteindre cet objectif sans avoir à se plier à la loi des gros moyens.

brasserie-meteor-biereC’est le cas de la brasserie Météor, une société commerciale fabricante de bière, créée depuis 1640. C’est une brasserie d’origine alsacienne, une région sise dans le nord de la France. Elle est plus précisément située dans la rue du Général-Lebocq dans la ville de Hochfelden, une bourgade rattachée au département du Bas Rhin, dans une région agricole située entre Strasbourg et Saverne.

Selon les membres de la famille Metzger-Haag qui sont aujourd’hui les dirigeants de cette société, un document atteste que leur ville est productrice de bière depuis 870 mais ce n’est qu’en 1640 que leur brasserie fut mise en place par un certain Jean Klein. Cette dernière fut installée sur son emplacement actuel et n’a jamais déménagé. Ce n’est qu’en 1844 que la famille Metzger, des brasseurs d’origine strasbourgeoise, fit acquisition de la brasserie montée par Klein. Ils l’exploitèrent durant presque une soixantaine d’année avant de constituer une alliance, par le biais du mariage en 1898, avec une autre famille de brasseurs issue d’Ingwiller, les Haag. Son patronyme de Météor lui a été attribué en 1925 par Louis Haag suivant le conseil de ses deux fils, une dénomination jugée plus attractive par ces trois brasseurs.

biere-meteor-pilsEn 1927, ils commencèrent à développer la bière de type pils, une mousseuse fabriquée avec du houblon tchèque, qui a fait la renommée de la marque. Durant les grandes guerres, la brasserie alsacienne a eu la chance de ne pas avoir subi le même sort que ses 70 homologues, toutes détruites ou vendues et a su préserver son indépendance ainsi que son caractère familial. En 2004, la brasserie Météor a atteint son objectif de 500 000 hectolitres de bières produites annuellement et se veut être un acteur du développement local de l’Alsace en concentrant 80% de la vente de ses produits dans sa région et en créant aux alentours de 200 emplois.

Reconnue pour ces bières pils, d’abbaye ou de saison, la marque Météor se lance actuellement dans la production de bière biologique. Ce ne sont pas seulement les procédés de fabrication de la bière qui attribuent à son produit la qualification de « bio » mais c’est pratiquement la vie de la société Météor qui se met à l’heure de l’écologie. En effet, elle vient d’adopter le système de consigne qui consiste à permettre la restitution de ses bouteilles usagées dans les épiceries ou les supermarchés de certaines régions de l’est de la France moyennant la valeur de la bouteille. Ce procédé offre à la société Météor l’opportunité de faire des économies puisque la bouteille sera réutilisable environ 500 fois pendant une durée de 5 ans, ce qui allégerai considérablement les charges concernant ce contenant. La brasserie Météor exploite parfaitement les nouvelles technologies avec la mise en place récemment d’un « e-space », une section de son site officiel destinée au partage des dernières nouvelles la concernant et à l’acquisition des produits de la brasserie en ligne, ainsi que des objets souvenirs ou « goodies ».

 

Nouveaux articles :
Quelles sont les diverses formes de consommation ?
Pourquoi apprécie-t-on autant les bières belges ?