les différents types de verres à bières

L’intérêt de boire une bière dans un bon verre !

Tout est lié, de l’odorat au gout, de la couleur de la bière au verre qui le contient, la présentation de cette dernière peut donner envie d’en boire.

Servir la bière dans un verre à bière humidifié empêche la mousse de monter plus que prévu, il est donc nécessaire de contrôler cette dernière au moment de servir. Il existe également une autre technique permettant d’éviter qu’il ait  trop de mousse au moment de servir. D’origine belge, elle est moins efficace que la première et consiste à rincer le verre avant de servir la bière.

Lorsqu’on boit une bière, son parfum et son goût, sont deux sensations qui fusionnent et le bon verre ne fera que parfaire cette fusion en rendant la dégustation parfaite. Pour le bonheur de ceux qui aime se faire plaisir en buvant des bonnes bières, quelques verres à découvrir pour une dégustation parfaite :

La Tulipe


Réservée aux bières fortes comme la Karmeliet Tripel ou la Duvel Rouge, elle augmente le gout des arômes et concentre ces dernières par le haut grâce à sa forme tout en créant un collet épais ; c’est un verre spécifique à la Belgique. Il est parfait pour boire les Ales fortes belges, les IPA doubles impériales ou encore  les scottish Ales mousseuses.

La Stange


Intéressante pour les bières fruitées et légères comme par exemple la Kölsch (bière brassée dans les environs de Cologne). Signifiant bâton, la Stange a la particularité de concentrer les odeurs fines et agréables. Parfait pour des bières trappistes comme la bière Orval.

Le Gobelet


Très répandu en Belgique, le gobelet se présente sous deux formes : l’un du style épais (appelé Kelk) et l’autre plutôt fin (aussi nommé Bokal), sa forme pratique facilite la dégustation des bières fortes d’origine belge, les doubles, triples et quadruples. Sa particularité réside dans le fait qu’il permet à la bière de conserver son parfum naturel. Bien qu’ayant choisi un nom différent, le verre Calice Leffe est très proche de ce style de verre.

Le Weizen Glas


Servant à déguster les bières à base de blé, elle se présente sous plusieurs formes et selon le taux d’alcool. Plus le taux est élevé plus le verre est large par le haut, la forme large laisse place à une belle et grosse mousse dégageant mieux l’odeur de l’alcool, de l’arome de blé, des agrumes et des épices pour une dégustation idéale. Parfaite pour les bières allemandes ayant le mot weizen ou wheat à la fin ou début.

La flute Plisner


Elle est parfaite pour les bières de  riz, les bières légères, les pils ou pilsner ou encore pilsener. La flute plisner est soit de  forme élancée, soit moins élancée, ou encore sur pied et large par le bas. Une fois le verre penché vers la bouche, la forme de ce verre permettra de dégager toute l’odeur de l’arome de la bière.

Le Snifter


Le Snifter est intéressant pour déguster des bières comme les Eisbock, le vin d’orge, les Ales fortes, les Stout et IPA impériales, bref pour la majorité des bières foncées et fortes comme les Guinness ou certaines Nogne. Il se présente sous une forme ronde qui sert à réchauffer la bière avant de la boire.

La pinte


La pinte très populaire. Ce type de verre convient aux bières irlandaises et anglaises, aux Bitter, Pale ales, Potter et peut être utilisé facilement pour d’autres bières. Sa forme change un peu selon qu’on soit chez les anglais, irlandais ou américains.

La chope


Verre assez spécial, la chope est de taille moyenne ou énorme et est pratique en temps de chaleur car elle conserve bien la fraicheur. Elle convient bien aux bières américaines comme : la Pale Ale, ambrée, brune, mais aussi aux bières allemandes comme par exemple la Doppelbock ou encore Rauchbier.

Le verre Kwak


Avec une forme unique et particulière mais aussi une histoire atypique, la Kwak est parfaite pour toutes les bières. Fierté belge, sa forme assez atypique empêche la bière de se renverser, car conçu pour les voyages de l’époque, en carrosse. Il n’est plus évident de trouver ce verre dans le commerce.

Astuces


  1. Toujours servir la bière plus froide que d’habitude (à au moins 10 degrés de préférence)
  2. Garder la main sur le verre et agiter un peu pour réchauffer et aérer la bière
  3. Une fois servie, il faut laisser respirer la bière, surtout lorsqu’il s’agit de bières fortes